Que dit la loi pour devenir chauffeur VTC ?

Les chauffeurs VTC sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l'aventure. Comment devenir un chauffeur privé ?


Ne devient pas chauffeur VTC qui veut. Ce métier encadré par diverses réglementations, dont la loi Thévenou, créée suite à l'explosion de demandes de chauffeurs privés, via des plateformes telles que Uber, Taxify ou encore Chauffeur Privé. La loi GrandGuillaume est venue mettre d'autres règles à l'exercice de la profession de chauffeur VTC.


La formation


Avant de pouvoir installer confortablement vos passagers, vous allez devoir passer une examen reconnu. Vous pouvez le passer en candidat libre mais nous vous conseillons de vous rapprocher d'un centre de formation. Quel que soit votre choix, c'est à la chambre des commerces et de l'industrie que vous passerez vos épreuves. Une fois votre diplôme en poche, sachez que vous aurez, tous les 5 ans, l'obligation de suivre un stage de 14 heures dans un des centres prévus à cet effet.


Le contenu de la formation et de l'examen


Si vous choisissez de vous former seul, il va falloir que vous sachiez sur quoi vous allez être interrogés. L'examen dure moins de 4 heures et est sous la forme de questions à choix multiples ou à réponses courtes. Voici les sujets qui vous demanderont une expertise spécifique :

  • la réglementation du transport de personnes
  • les règles de la sécurité routière
  • comment gérer une entreprise ?
  • votre compréhension du français et de l'anglais
  • développer son commerce
  • la réglementation au niveau nationale des chauffeurs privés VTC

Renseignez-vous auprès de vos centres de formation les plus proches, pour connaître les modalités d'inscriptions, les dates et les modes de paiement. Cette formation est payante et les tarifs peuvent être élevés. Prenez contact avec le centre de votre choix pour connaitre les aides financières possibles.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !