Quelles sont les différences entre les VTC et les taxis ?

Vous souhaitez faire appel à un service de transports à la personne, mais vous ne savez pas quoi choisir entre les VTC et les taxis ? Suivez notre guide afin de comprendre les subtilités d'utilisations, qui pourraient faire toute une différence dans votre expérience client.

Différences générales entre VTC et taxis

D'une manière globale, les chauffeurs de VTC sont largement moins nombreux que les chauffeurs de taxi : 15 000 en France, contre 60 000 pour ces derniers. Les chauffeurs de VTC sont majoritairement auto-entrepreneurs ou directement rattachés à des entreprises spécialisées, dans le cas des prestations haut de gamme par exemple. Les chauffeurs de taxi, eux, peuvent être artisans, locataires, et même des salariés.

Quelles différences entre les VTC et les taxis pour les clients ?

Les taxis sont identifiables de loin, et sont disponibles en tout temps sur la voie publique : ils sont autorisés à prendre spontanément en charge des passagers, sans réservation, directement sur la chaussée. Il est de ce fait complexe de trouver un taxi de libre, notamment au sein de grandes villes telles que Paris.

À l'inverse, les VTC ne sont pas visuellement identifiable, donc plus discrètes, et fonctionnent uniquement sur réservation : vous êtes ainsi assuré d'être pris en charge par le service de transport dans les temps impartis.

Quelles sont les différences de prix entre les VTC et les taxis ?

Dans le cas d'un transport en taxi, le client n'a pas de moyen sûr de connaître à l'avance le prix de la course, qui évolue en cours de route selon la durée de trajet ainsi que le nombre de kilomètres parcourus.

À l'inverse, dans le cadre d'un voyage en VTC, le client a été informé du prix du trajet lors de la réservation, et sait donc exactement combien lui reviendra la course.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !